Connecteurs GED

Il n’est pas rare de rencontrer des logiciels de GED utilisés pour réaliser l’archivage de données, même si fondamentalement les données archivées polluent les systèmes de GED et ceux-ci coûtent infiniment trop cher pour de la donnée figée.

Une tendance récente ces dernières années montre que les systèmes d’archivage peuvent être soumis à des stress intenses en consultation sur des volumes de plus en plus élevés et relèguent les systèmes de GED aux seules données vivantes.

Alternatives possibles

  • Dans la mesure où les systèmes d’archivage sont aptes à gérer des centaines de millions d’archives ou plus et les délivrent en une fraction de seconde à moindre coût, certaines entreprises déploient Arcsys comme entrepôt d’archivage d’entreprise et y connectent directement certains portails grand public, centres d’appels ou conseillers clientèle.
  • D’autres entreprises préfèrent au contraire garder leur système de GED en interface frontale unique et déployer Arcsys et ses connecteurs bidirectionnels pour produire en arrière-plan des échanges de documents entre GED et archivage.

Fonctionnement succinct des connecteurs

Les connecteurs Arcsys sont bi-directionnaux, c’est à dire que la GED frontale peut aussi bien archiver dans Arcsys qu’effectuer des demandes synchrones de consultation à Arcsys. Il ne s’agit donc pas d’extracteurs statiques et uni-directionnels comme le propose la plupart des acteurs du marché.

Valeur probatoire généralisée

Toutes les archives communiquées par la GED au travers du connecteur bénéficient des fonctionnalités Arcsys et notamment de la valeur probatoire.

Archivage à moindre coût

Le coût unitaire d’un document archivé est de l’ordre d’une petite fraction d’euro, sans commune mesure avec les coûts constatés en GED.

Interfaces ouvertes

Les différentes interfaces proposées permettent aussi bien une injecteur de masse qu’une intégration dans les applications et portails existants grâce à nos Web Services.

Connecteurs GED